Pasche Guignard, Florence

Florence Pasche-Guignard low res BW V.jpeg

Chercheuse affiliée 

Institut des sciences sociales des religions

http://fpg.bio

https://www.ftsr.ulaval.ca/notre-faculte/personnel/professeurs/florence-pasche-guignard/

Autres rattachements :

  • Université de Lausanne (Suisse), Faculté des sciences sociales et politiques, STSLab (Laboratoire d'étude des sciences et des techniques)
  • Faculté de théologie et de sciences religieuses de l'Université Laval, Québec

Domaines de recherches et de spécialisation

Religions et genre
Religions et corporalité
Religions, cultures et matérialités
Religions et maternité
Religions et médias
Traditions de l'Asie du sud, hindouisme
Méthodes et théories en sciences des religions

>> Recherches
>> Publications

 

Présentation

Florence Pasche Guignard est titulaire d’un doctorat ès Lettres de l’Université de Lausanne (2012). Elle est professeure adjointe en sciences religieuses à la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l'Université Laval à Québec. Après sa thèse consacrée aux représentations du corps, du genre et de la féminité dans des contextes rituels, poétiques et performatifs de l’Inde prémoderne et de la Grèce antique, elle a rejoint le Department for the Study of Religion de l’Université de Toronto (Canada). Sa recherche postdoctorale, intitulée “Natural Parenting in the Digital Age: At the Confluence of Mothering, Religion, Environmentalism and Technology” a été financée par plusieurs bourses du Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS). Ses recherches portent principalement sur des thèmes touchant aux religions, au genre, à la corporalité, à la culturelle matérielle et aux médias, dans des contextes surtout contemporains, mais aussi historiques, souvent avec une dimension comparatiste. Son approche interdisciplinaire combine diverses méthodologies des sciences humaines et sociales et s’intéresse à une pluralité de terrains, de sources et de médias, y compris digitaux. Ses publications  les plus récentes traitent de la maternité en lien avec divers discours religieux et pratiques rituelles, émergentes ou traditionnelles. Elle a publié notamment dans les champs des sciences des religions et des études genre. En parallèle à ses recherches, elle a enseigné à l’Université de Lausanne, à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, à l’Université de Fribourg, à la School of the Environment de l’Université de Toronto et au Department of Historical Studies de l’Université de Toronto Mississauga, ainsi qu'au département de philosophie de Ryerson University à Toronto.

Partagez: